Participez à la commission fédérale “Réformes des institutions” mardi 16 octobre 2018 au siège de la Fédération

Participez à la commission fédérale “Lutte contre les inégalités” lundi 15 octobre 2018 au siège de la Fédération

 

Participez à la rencontre passerelle entre le Parti Socialiste et le monde du travail le mardi 9 octobre

Découvrez la contribution de la Fédération PS Nord sur l’Europe

Continue reading

Participez à la commission “Socialisme et Ecologie” jeudi 27 septembre au siège de la fédération

Participez à la commission “Lutte contre les inégalités” mardi 18 septembre au siège de la fédération

Rentrée 2018 : vos élus de gauche du conseil départemental au travail pour préparer l’avenir !

Rentrée 2018 : vos élus de gauche au travail
pour préparer l’avenir !

Comme chaque année, vos élus de gauche au Département du Nord se sont réunis pendant 3 jours pour leur séminaire de rentrée. L’objectif est clair : préparer l’avenir !

L’année 2018 a été marquée par la publication de notre analyse du bilan de mi-mandat de la majorité de droite – Union pour le Nord. Le constat est malheureusement terrible pour notre territoire et les Nordistes. Entre 2015 et 2018, le Département du Nord a augmenté massivement les impôts tout en opérant des coupes sombres dans les politiques de solidarité en direction des plus fragiles ou dans les politiques volontaristes qui font rayonner notre territoire. Même l’investissement n’est pas à la hauteur avec un niveau inférieur à celui de 2015. Depuis 2015, notre Département est confronté à une gestion « petits-bras », sans vision, sans ambition !

Face à cela, nos élu.e.s sont résolus à préparer une alternative crédible et enthousiaste pour le Nord. C’est ce à quoi nous nous sommes attelés à travers ce séminaire de rentrée autour de quatre chantiers principaux.

  • Défendre les services publics et les politiques volontaristes du Département

  • Construire des propositions alternatives

  • Renforcer nos échanges et partenariats avec nos voisins du Pas-de-Calais et de la Somme

  • Engager dès aujourd’hui une stratégie de reconquête pour 2021

   Lire la suite de l’article …  

Participez à la commission “Réformes des institutions” lundi 17 septembre au siège de la fédération

Programme et inscription à l’université de rentrée des fédérations du Nord et du Pas de Calais le 8 septembre à Gravelines

Pour s’inscrire  :

Réaction du PS à la Démission de Nicolas Hulot

Olivier FAURE, Premier secrétaire du Parti Socialiste

Jean-Francois DEBAT, Secrétaire national en charge des Transitions écologique et énergétique

Réaction du Parti socialiste à la démission de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot vient de décider courageusement de quitter le gouvernement.

Ne plus mentir, ne plus se mentir. La démission de Nicolas Hulot nous parle d’une trahison. Celle d’un pouvoir qui a abandonné toute référence au progressisme et à l’écologie. Les masques sont tombés un à un : Écologie, fiscalité, social, politique migratoire, exemplarité…

La liste des arbitrages perdus par l’ex ministre était trop longue et l’impuissance à agir était devenue insupportable : report de l’interdiction du glyphosate, importation de 300 000 tonnes par an d’huile de palme pour Total, report du rééquilibrage du mix énergétique, application anticipée du CETA, refus de placer au rang de principe constitutionnel la défense des biens communs face aux multinationales…
Les choix à venir sur la politique de l’énergie menaçaient de ne pas être plus positifs.

L’alerte de Nicolas Hulot doit être entendue. L’urgence écologique exige un autre modèle de développement : priorité à l’économie circulaire, décarbonée, au développement des énergies renouvelables, à la lutte contre le réchauffement climatique, à une approche liant enjeux environnementaux et enjeux sanitaires. C’est une vraie révolution des modes de production qu’il faut atteindre.

Le Parti socialiste entend prendre toute sa place dans ce débat. Social et écologie sont intimement liés. Ce sont toujours les individus, les régions, les pays les plus faibles qui sont les premières victimes. Et c’est le modèle de développement libéral qui tourne le dos avec la même constance à l’essentiel : la préservation de l’Humanité.