Retrouvez le Journal Pour un Nord Fort et Solidaire N°19 Mars 2018

NUMÉRO 19 – MARS 2018

 

Le vrai bilan de mi-mandat de la droite départementale !

Didier Manier, Président du Groupe Socialiste, Radical & Citoyen 

Depuis le mois de mars, le Président du Conseil départemental a entamé une « tournée des popotes ». Il visite chaque arrondissement nordiste afin de présenter son bilan de mi-mandat auprès des maires et des médias locaux. Les citoyens, les associations et les partenaires, quant à eux, n’ont pas été conviés : regrettable pour la démocratie de proximité…

Voici le vrai bilan.

En 2016, la Chambre Régionale des Comptes a rendu un rapport sur la gestion 2010-2015 du Département du Nord. Les magistrats n’ont pas remis en cause la gestion de l’ancienne majorité de gauche. Ils ont mis en exergue la forte hausse des dépenses sociales versées pour le compte de l’Etat qui « a eu pour conséquence (…) d’avoir dégradé rapidement les équilibres financiers » de la collectivité. Le Nord n’était pas en banqueroute. Il n’a d’ailleurs jamais basculé sous la tutelle du préfet !

Malgré leur promesse de campagne, les élus de la majorité départementale de droite ont fait le choix d’augmenter massivement les impôts. Le taux de la taxe sur le foncier bâti a bondi en 2016 de + 25,7%. Il s’agissait de la 4ème plus forte hausse nationale ! Elle s’est chiffrée en moyenne à + 70 € par an pour les ménages et + 700 € pour les entreprises.

En contrepartie, les services publics ont-ils été maintenus ? Au contraire, ils ont été rabotés ! Le budget départemental a été amputé de 150 millions d’euros. Quant à l’investissement, il se fait désormais à vue, sans aucune vision stratégique pluriannuelle.

Pour 2018, nous avons proposé un Contre-budget équilibré au service de priorités politiques. Il permettait en effet de rétablir davantage de moyens dans les EHPAD,dans les collèges,pour la culture, l’insertion, la jeunesse et les partenaires associatifs. Nos propositions ont montré qu’une autre voie que celle de la majorité départementale était possible mais surtout souhaitable !

Télécharger la version pdf

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.