Revenir à Cahiers de la présidentielle

mode d’emploi

Dix mois pour préparer demain !

En vue du rendez-vous démocratique de 2017 et pour que l’action de la gauche transforme le pays dans la durée, le Parti socialiste se mobilise pour proposer aux Français les grandes directions d’action pour la France du futur.
C’est le sens des Cahiers de la présidentielle, voulus par Jean-Christophe Cambadélis et dont Guillaume Bachelay est chargé de la coordination.
A mesure que se déploiera l’alliance populaire, nous ouvrirons cette réflexion à celles et ceux qui ont décidé de s’engager avec nous dans ce nouveau cycle de la construction de la gauche.
Depuis 2012, le Président de la République, le Gouvernement et les parlementaires socialistes agissent pour le redressement de la nation profondément marquée par dix ans de politique de droite.
Sur ce socle du redressement, nous voulons déployer et amplifier l’action transformatrice, réformatrice, émancipatrice, protectrice, de la gauche pour l’intérêt général.
Pour humaniser la mondialisation et préserver la planète, pour renforcer et réorienter l’Europe, pour que le progrès économique et la justice sociale se conjuguent, les socialistes placent leurs réflexions et leur action au service de la République laïque, sociale, écologique, innovante, démocratique. Pour agir dans le présent et préparer l’avenir.
Face aux libéraux-conservateurs qui veulent démanteler le modèle social et contre l’extrême droite nationaliste-xénophobe, voilà la France que nous voulons : une France d’ouverture et non de repli, de progrès et pas de régressions, de justice et non de fractures, du vivre-ensemble et pas en sous-ensembles.
A l’ère du « buzz » et de la dictature de l’instant, le Parti socialiste veut donner du sens.
Le sens du monde et du moment dans lequel nous sommes, faits de défis et de dangers, d’opportunités et de périls. C’est le diagnostic.
Le sens de notre action depuis l’alternance de 2012 pour la France, l’Europe, le monde. C’est le socle.
Le sens à donner à l’avenir pour qu’il soit humain, écologique, solidaire, sûr. C’est la perspective.

Le calendrier

 

De mars à octobre 2016, ensemble, nous défricherons les grands enjeux de l’avenir et de la France en sept « cahiers » qui couvriront l’ensemble des défis :
  • Entreprendre, travailler, s’accomplir – mars 2016
  • Apprendre pour s’émanciper – mai 2016
  • Donner une force à l’Europe, donner un sens au monde – juin 2016
  • Prendre soin des autres et de soi : vouloir l’Etat social-écologique – juillet 2016
  • Renforcer et protéger la démocratie – septembre 2016
  • Etre Français au 21ème siècle – septembre/octobre 2016
  • Les enjeux de la présidentielle – octobre 2016
  • Deux conventions nationales rythmeront également cette année de réflexion collective : l’une, en avril 2016, s’intitulera « Pour l’emploi, pour l’avenir : produire, investir, répartir, s’épanouir » ; l’autre, en novembre 2016, portera sur « La République, notre bien commun ».

Une démarche collective, participative et collaborative

Nous sommes fidèles à la démarche novatrice – inédite de la part d’une formation politique dans notre pays – initiée lors des Etats généraux de 2014 et qui a permis de rédiger de façon collective la Charte des socialistes pour le progrès humain.

Composition du comité de pilotage national :

Présidence : Guillaume Bachelay, Secrétaire national chargé de l’animation, de l’expression et de la coordination des pôles
Membres :
Erika Bareigts, Secrétaire nationale à l’Outremer
Alain Bergounioux, directeur des études politiques
Christophe Borgel, Secrétaire national chargé du pôle « animation, élections, vie du parti »
Christophe Bouillon, Conseiller chargé du développement durable et Cop21auprès du Premier secrétaire
Colombe Brossel, Secrétaire nationale à l’Education
Sabine Buis, Secrétaire nationale à la transition énergétique et écologique et à la biodiversité
Marie-Pierre de la Gontrie, Secrétaire nationale chargée du pôle République et Citoyenneté
Jean-François Debat, Trésorier
Elsa di Meo, Secrétaire nationale à l’action et à la promotion républicaine
Julien Dray, Secrétaire national chargé de l’alliance populaire
Guillaume Garot, député de Mayenne
Jean-Marc Germain, Secrétaire national chargé du pôle Mondialisation, régulation, coopération
Estelle Grelier, Secrétaire nationale chargée du pôle Justice sociale et cohésion territoriale
François Lamy, Secrétaire national chargé des relations extérieures
Claude Roiron, Secrétaire nationale aux droits des femmes
Gabrielle Siry, Secrétaire nationale à l’économie
Rachid Temal, Secrétaire national chargé de la coordination et de l’organisation
Fabien Verdier, Secrétaire national chargé du pôle Production et répartition des richesses
Membres associés :
Pervenche Berès, Présidente de la Délégation socialiste française au Parlement européen
Didier Guillaume, Président du groupe socialiste au Sénat
Bruno Le Roux, Président du groupe SRC à l’Assemblée nationale
Pierre Cohen, Président de la FNESR
Benjamin Lucas, Président des Jeunes socialistes
Un-e représentant-e de la Fondation Jean Jaurès

Pour plus d’information rendez vous sur le site du PS