Participez à la commission “Réformes des institutions” lundi 17 septembre au siège de la fédération

Programme et inscription à l’université de rentrée des fédérations du Nord et du Pas de Calais le 8 septembre à Gravelines

Pour s’inscrire  :

Réaction du PS à la Démission de Nicolas Hulot

Olivier FAURE, Premier secrétaire du Parti Socialiste

Jean-Francois DEBAT, Secrétaire national en charge des Transitions écologique et énergétique

Réaction du Parti socialiste à la démission de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot vient de décider courageusement de quitter le gouvernement.

Ne plus mentir, ne plus se mentir. La démission de Nicolas Hulot nous parle d’une trahison. Celle d’un pouvoir qui a abandonné toute référence au progressisme et à l’écologie. Les masques sont tombés un à un : Écologie, fiscalité, social, politique migratoire, exemplarité…

La liste des arbitrages perdus par l’ex ministre était trop longue et l’impuissance à agir était devenue insupportable : report de l’interdiction du glyphosate, importation de 300 000 tonnes par an d’huile de palme pour Total, report du rééquilibrage du mix énergétique, application anticipée du CETA, refus de placer au rang de principe constitutionnel la défense des biens communs face aux multinationales…
Les choix à venir sur la politique de l’énergie menaçaient de ne pas être plus positifs.

L’alerte de Nicolas Hulot doit être entendue. L’urgence écologique exige un autre modèle de développement : priorité à l’économie circulaire, décarbonée, au développement des énergies renouvelables, à la lutte contre le réchauffement climatique, à une approche liant enjeux environnementaux et enjeux sanitaires. C’est une vraie révolution des modes de production qu’il faut atteindre.

Le Parti socialiste entend prendre toute sa place dans ce débat. Social et écologie sont intimement liés. Ce sont toujours les individus, les régions, les pays les plus faibles qui sont les premières victimes. Et c’est le modèle de développement libéral qui tourne le dos avec la même constance à l’essentiel : la préservation de l’Humanité.

Marche des fiertés à Paris : Le Parti socialiste et HES pleinement investis dans le combat pour l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations LGBT+

Communiqué de presse du Parti socialiste et d’HES — Socialistes LGBT+

Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste 

Cécilia Gondard, Secrétaire nationale en charge de l’Égalité entre femmes et hommes et de lutte contre les discriminations
Lennie Nicollet, President de HES – Socialistes LGBT+

 

Marche des fiertés à Paris : Le Parti socialiste et HES pleinement investis dans le combat pour l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations LGBT+

 

Ce samedi 30 juin 2018 a lieu la marche des fiertés à Paris. C’est un moment spécial, parce qu’elle est le symbole d’une volonté de visibilisation, qui puise ses sources dans les brimades, attaques, violences et répression dont ont été victimes les personnes LGBT, condamnées à la dissimulation, en France encore récemment. Une nouvelle étude de la Fondation Jean Jaurès fait la démonstration d’une homophobie toujours présente dans notre société. Les chiffres des agressions relevés par SOS Homophobie montrent une réalité violente pour tous nos compatriotes LGBT+. Notre vigilance ne doit pas faiblir.

La gauche, depuis François Mitterrand, est à l’origine de toutes les avancées pour l’égalité des droits et le refus de toute discrimination.

Continue reading

Découvrez la direction fédérale 2018 – 2020

Découvrez sur ce site la direction fédérale PS Nord 2018 – 2020
et le plan d’action chacune et chacun des secrétaires fédéraux

http://ps59blog.neowordpress.fr/page-test/secretariat-federal/

 

Les aides au logement (APL) encore ciblées par le gouvernement

Communiqué de presse

Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste 

Boris Vallaud, porte-parole du Parti socialiste, secrétaire national en charge de l’Europe

Stéphane Troussel, secrétaire national aux Nouvelles Solidarités, Parcours de vie et Innovation sociale

Les aides au logement (APL) encore ciblées par le gouvernement

Emmanuel Macron persiste et signe. Après avoir déjà baissé les APL de 5 euros en 2017, les déclarations du gouvernement laissaient penser que le message des locataires avait été entendu. Édouard Philippe avait reconnu que la mesure n’était « pas intelligente ». Or, il va à nouveau pénaliser les allocataires de ces aides au logement en gelant leur indice. Cette décision injuste et brutale est plus grave encore que la baisse précédente car ce gel se répercute en pourcentage et touchera donc davantage ceux qui ont le plus besoin des APL, les plus précaires et les familles nombreuses.
Continue reading

Participez à la commission fédérale “Socialisme et Ecologie” Lundi 2 juillet 2018

Découvrez la newsletter N°17

https://laruchesocialiste.fr/

Projet de loi Avenir Professionnel : une marchandisation du service public de la formation

Communiqué de presse 

Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste

Jean-Marc Germain, secrétaire national en charge de l’École, la Formation tout au long de la vie, la Culture et l’Éducation populaire

Projet de loi Avenir Professionnel : une marchandisation du service public de la formation

Depuis lundi, l’Assemblée nationale examine en séance publique le projet de loi Avenir professionnel. Formation, apprentissage, assurance chômage sont au menu de ce texte largement contesté, à juste titre.

Contrairement à la communication du gouvernement, ce projet n’est ni un progrès social pour les jeunes, les salariés et les demandeurs d’emploi, ni une sécurisation des parcours professionnels face aux mutations numérique et écologique de notre économie, ni un nouveau pacte pour l’emploi avec les Régions et les partenaires sociaux, mais une marchandisation du service public de la formation.

Le choix du Gouvernement d’ouvrir le marché de l’apprentissage aura des impacts graves : des milliers de places de formation sont menacées, des parties entières de notre territoire risquent de voir des CFA fermer, des formations à certains métiers risquent de ne plus être assurées. Ce projet va à l’encontre du souhait partagé par les Régions, les entreprises et les jeunes : disposer de formation par alternance pour tous les métiers et sur tous les territoires. Formation initiale à part entière des jeunes, l’apprentissage n’est pas une marchandise.

Continue reading

Participez à la Commission Fédérale “Europe-Mondialisation” Mardi 12 juin 2018